Veronika Mabardi

Veronika Mabardi est née à Louvain.
Comédienne de formation, elle apprend son métier sur le terrain des «jeunes compagnies» de théâtre. Avec les Ateliers de l’Échange, durant 10 ans elle joue, écrit, met en scène, assiste, balaie, démonte, tient la caisse… Lorsque l’aventure se termine, elle cofonde la compagnie Ricochets, dans laquelle elle écrit et met en scène, en collaboration avec Mathieu Richelle et Béatrice Didier.

Depuis 2006, elle consacre son temps de création principalement à l’écriture, seule ou en collaboration avec d’autres artistes (plasticiens, musiciens, danseurs, metteurs en scène), et fait partie du groupe rock Guys in the Kitchen.

Elle a participé à la résidence internationale du CEAD (Montréal) pour Eden Palace, et à la Ruche Sony Labou Tansi des Écritures vagabondes (Bamako 2003).

Elle réalise en 2006 le documentaire sonore Demain, Tombouctou, en collaboration avec Quentin Jacques, avec qui elle a réalisé également la création sonore Tout ce qui pousse.

Elle a publié dernièrement, aux éditions Esperluète : Pour ne plus jamais perdre avec les dessins d’Alexandra Duprez (qui a donné lieu à une petite forme hybride, avec le guitariste Gilles Daems et la vidéaste Caroline Cereghetti) et Les choses m’arrivent hors du temps (textes accompagnant le catalogue d’Alexandra Duprez). Ses textes de théâtre sont édités chez Lansman.

Animatrice d’ateliers d’écriture, notamment avec des publics d’adultes en apprentissage d’écriture, elle a publié en 2012 Rue du chêne, un roman destiné aux adultes apprenants, chez Weyrich édition. (2014)

Recherche